Le GDS et Vous

Comment accéder à mon espace privé sur le site ?
Vos identifiants sont les mêmes que sur ces sites.
Vos identifiants sont les mêmes que sur ces sites.

Le site web est un service gratuit du GDS de l’Orne réservé à tous ses adhérents et aux vétérinaires.

Pour vous y connecter, rien de plus simple :

      • Si vous utilisez déjà Synel, @MesParcelles ou bien Orne Conseil Elevage, utilisez les mêmes identifiants dans le bloc bleu « Espace privé » que vous voyez à gauche (ou sous forme de cadenas si vous êtes sur mobile).
      • Si vous n’utilisez pas ces sites, cliquez ici pour demander un accès au site du GDS61.
      • Si vous êtes déjà venu(e) ici mais que vous avez oublié votre mot de passe, cliquez ici
    .

 

J’ai oublié mon mot de passe pour me connecter au site
Comment adhérer au GDS ?

Pour adhérer au GDS de l’Eure, contactez-nous par téléphone au 02.32.23.86.86 ou par mail, en nous indiquant l’effectif de votre cheptel ainsi que votre production. Nous pourrons ainsi vous transmettre des détails sur les avantages liés à l’adhésion, les tarifs et les modalités de celle-ci.

 

 

Votre exploitation

Je suis jeune installé, que me proposez-vous ?

Pour vous aider à bien démarrer votre activité, le GDS vous accompagne en vous proposant des conseils adaptés à vos besoins  (visite de pré installation, analyse sanitaire de plans d’exploitation, bilan sanitaire de reprise de cheptel, bilan sanitaire de fusion de cheptel, formations, ….) ainsi que des avantages sur le montant de la cotisation.

Pour en savoir plus sur les conditions d’adhésions des jeunes installés, cliquez ici

 

Que faire en cas d’avortements ?

Si votre cheptel a subi trois avortements ou plus sur moins de quinze jours, déclarez-les à votre vétérinaire sanitaire, qui viendra réaliser des prélèvements sur les femelles avortées.

Le dépistage obligatoire de la brucellose ainsi que les frais vétérinaires sont intégralement pris en charge par l’Etat.

Le GDS vous accompagne, via des conseils et des soutiens sur des analyses complémentaires, pour identifier l’origine des avortements.

Cliquez ici pour en savoir plus sur l’avortement