← Revenir à la liste des actions GDS Bovins

Prophylaxie bovine

Surveillance des maladies réglementées

Le GDS de l’Eure est chargé du suivi de la prophylaxie bovine réglementée pour :

  • la Brucellose
  • la rhinotrachéite infectieuse bovine (IBR)
  • la Leucose selon un rythme quinquennal
  • la Tuberculose (dans les élevages à risque : Forêt de Brotonne, cheptels sous surveillance)
  • la BVD, depuis le mois de juillet 2019

Tous les éleveurs en possession de bovins non laitiers de plus de 24 mois doivent procéder à des dépistages sur leurs animaux.

Si votre cheptel est positif en IBR, l’âge des bovins à prélever s’abaisse à 12 mois et concerne tout le cheptel (même les bovins laitiers).

Seuls les bovins reproducteurs sont à prélever. Il est inutile de prélever les bœufs

En cas de suspicion de circulation du virus de la BVD (indicateurs positifs), des prélèvements sur de jeunes animaux sentinelles (femelles de 6-18 mois) seront à effectuer

 Les tarifs de prophylaxie sont détaillés ici

Déroulement de la prophylaxie

La prophylaxie bovine est à réaliser chaque année pendant la campagne de prophylaxie entre le 1er novembre et le 30 Avril.

Les prélèvements doivent être effectués par votre vétérinaire sanitaire.

Si vous souhaitez changer de vétérinaire, il faut en faire la demande auprès de la DDPP entre le 1er mai et le 1er septembre, via le formulaire dédié.

Dès que vous programmez avec votre vétérinaire l’intervention de prophylaxie sur vos bovins, celui-ci nous demande d’éditer la liste des bovins concernés par la prophylaxie (DAP – Document d’Accompagnement des Prélèvements). Cette liste reprend les bovins à prélever et les analyses à réaliser pour valider la prophylaxie.

Le jour du rendez-vous, votre vétérinaire réalise les prises de sang sur les bovins concernés, correctement contentionnés, puis colle les étiquettes du DAP sur les tubes de sang qui seront envoyés au laboratoire départemental pour analyses. Si certains animaux du DAP ne sont pas à prélever (boeufs), il doivent être rayés. Si d’autres sont ajoutés sur le DAP, il est impératif de mentionner le numéro à dix chiffres.

 

Vous pouvez profiter de la prophylaxie pour dépister d’autres maladies suspectées dans l’élevage, en particulier la paratuberculose. Ces maladies peuvent également être recherchées dans un second temps sur les sangs qui auront été conservés congelés au laboratoire jusqu’à la fin de l’été suivant la prophylaxie.

Le laboratoire effectue les analyses dans les 5 jours ouvrés après la réception des prélèvements puis vous envoie les résultats.

Les analyses Leucose et Brucellose sont réalisées sur 20 % des bovins de plus de 24 mois.

Courant mars, le GDS envoie un courrier d’information à tous les éleveurs n’ayant pas encore réalisé la prophylaxie afin de les inciter à la faire avant le 30 avril, date de fin de campagne. Début Mai, le GDS envoie un courrier de rappel aux éleveurs n’étant pas à jour de leur prophylaxie. Si les prélèvements ne sont pas réalisés dans les délais, les éleveurs peuvent perdre leur appellation « Cheptel Indemne IBR » et/ou leur qualification Brucellose et/ou leucose. Si aucun courrier du GDS ne vous est adressé, votre prophylaxie est validée pour l’année en cours.

Cas des élevages laitiers

Le dépistage de l’IBR, de la leucose et de la brucellose est réalisé via le lait de mélange. Les animaux ne sont donc pas prélevés, sauf si votre élevage n’est pas indemne de maladies réglementés, s’il se trouve sous surveillance ou si un plan de maitrise d’une maladie non réglementée a été mis en place.